Cybersécurité, la solution d’une startup Lannionnaise

On sait à quel point la cybersécurité est devenue un sujet majeur qui monte en puissance chaque année du fait des attaques de plus en plus virulentes que subissent les réseaux publics et privés. Tous les opérateurs et constructeurs s’y attèlent dare-dare pour pouvoir offrir à leurs clients les services les plus sûrs possibles. Nokia prévoit même de développer prochainement à Lannion une unité dédiée à la cybersécurité. Mais, selon certains experts, toutes ces recherches resteront vaines tant que l’on continuera à s’appuyer sur l’immense toile d’araignée que constitue l’internet mondial. Nous sommes typiquement en présence d’une course effrénée à l’armement où les « voleurs » ont toujours une longueur d’avance sur les « gendarmes ». Il faut donc absolument changer de paradigme et prendre les voyous à revers.

C’est ce que vient de faire la toute jeune startup installée récemment sur la zone industrielle de Lannion, « LEMON LABS », qui propose, ni plus ni moins, de remettre au goût du jour le bon vieux Minitel des années 80, inventé par le CNET. En effet, son réseau étant quasiment impiratable, il offre une forte garantie de sécurité. Il suffira juste, après un petit dépoussiérage, de remettre en service le réseau Télétel qui est adossé à Transpac, ainsi que les serveurs dédiés fournis jadis par Alcatel. Quant au terminal, certains d’entre vous en ont peut-être encore un exemplaire à la cave ou au grenier.

En outre, nous dit avec passion M. Noël Zitrone, PDG de LEMON LABS, il ne s’agit pas de ressortir tel quel le bon vieux Minitel des familles. On va en effet lui apporter de substantielles améliorations en l’équipant notamment d’une souris (voir le prototype ici en illustration). Et pour mieux affirmer ce renouveau spectaculaire, LEMON LABS va renommer son produit « MAXITEL 21 » qui marque son entrée de plain-pied dans un XXIe siècle plus sûr et plus serein. A nous, très bientôt, la joie de renouer, en toute cybersécurité, avec tous ces « 3615 » fleuris qui ont ravi nos jeunes années. Souhaitons donc un grand succès à cette société lannionnaise pleine d’avenir, porteuse d’une innovation si surprenante.

Le Minitel « historique » des années 80

Le nouveau MAXITEL 21 de la société LEMON LABS

Pour conclure, lorsque nous avons demandé à M. Noël Zitrone pourquoi il avait baptisé sa société LEMON LABS, il nous a tenu un long discours sur le fait que c’était un peu dans son ADN et qu’il trouvait que le côté piquant et acidulé du citron collait parfaitement avec l’image qu’il voulait donner de sa société. En outre, en guise de boutade, il nous a confié qu’il adorait le poisson, lequel se marie si bien avec le citron. Ce sera donc là son dernier mot, plein d’à-propos …

 658 total views,  1 views today

Combien d’étoiles donnez-vous à cet article ?
Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.