Le Tango, danse des corps et des cœurs

A l’occasion du festival « Tango par la côte » (août 2008, à l’Île-Grande) nous avons voulu découvrir les origines de cette danse, à la fois sensuelle et violente. Et pour cela, un petit détour du côté de Buenos Aires en Argentine s’impose. Car le centre névralgique du Tango reste et restera à jamais les quartiers bordant le fleuve d’argent ou Rio de la Plata, que sont San Telmo ou encore la Boca. Provenant des bas-fonds argentins, le Tango a gardé durant les premiers temps une connotation immorale au sein de la « bonne société » de la capitale. C’est donc à Paris où la population, cosmopolite et à l’affût de toutes nouveautés pour s’égayer, que cette danse des bouges et tripots va acquérir ses lettres de noblesse. Par la suite, le Tango va vivre des périodes de haut et de bas jusque dans les années 90 où une lente renaissance de cette danse provocante et charnelle se fait sentir… Pas de doute donc qu’elle parvienne en Bretagne où l’esprit des tangeros flotte dans les airs …

Durée 5’31 – Réalisation Sophie Piat – Production Trégor-Vidéo – Août 2008

Suivez le lien ci-dessous pour télécharger la vidéo.
 » – au format MP4 /videos/2008-08-festival-danse-ilegrande.mp4″

421 total views, 1 views today

Combien d’étoiles donnez-vous à cet article ?
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire