Quand les poules montent à la ville

La Bretagne est une région d’élevage intensif de volailles, à tel point que, même dans nos villes, des particuliers se sont mis à élever des poules. Ces NAC, (nouveaux animaux de compagnie), avec les encouragements des municipalités, ont donc commencé à « envahir » nos villes. Il y a quelques années, Ferdinand le Moignier, habitant à Lannion (22 – Côtes d’Armor), s’est laissé séduire par le projet d’élever quelques poules dans son jardin, le maximum autorisé étant de quatre volatiles. Évidemment pas de coq, pour ne pas troubler la tranquillité des voisins. Mais laissons Ferdinand nous raconter son expérience d’éleveur urbain.

« Tout au long de l’année mes deux poules donnent de bons œufs, qui n’ont rien à voir avec les produits industriels des élevages en cages (horreur!). Chez moi, elles picorent tout au long de la journée l’herbe du jardin et les graines sans OGM cultivées par un agriculteur local. Elles consomment aussi toutes sortes de déchets de cuisine, verdure, restes de pâtes, riz, pain dur, poissons, soulageant ainsi la charge de ma poubelle. Mes poules pondent jusqu’à l’âge de 3 à 4 ans et ensuite sont « en retraite » jusqu’à leur mort naturelle vers 5 ou 6 ans. »

Durée : 15’31 – Réalisation Jean-Dominique Gauthier, avec Marie-Christine Gauthier – Production TV-Trégor – Août 2021

Pour visionner la vidéo en HD, cliquez sur ce lien.

hashtags : #tvtregor #Lannion #Tregor #CotesdArmor #Bretagne #webTV

 645 total views,  1 views today

Combien d’étoiles donnez-vous à cet article ?
Taggé , , .Mettre en favori le Permaliens.

Les commentaires sont fermés.