A Barnhaven, on apprivoise les primevères

Les primevères, chacun peut les admirer à chaque printemps sur les talus ou dans les sous-bois du Trégor. Jodie et Robert Mitchell les ont apprivoisées, perpétuant en cela une tradition qui a débuté en 1936 dans l’Orégon, aux États-Unis. Tout a commencé avec Florence Bellis qui a dépensé ses derniers … lire la suite…

362 total views, 20 views today

Combien d’étoiles donnez-vous à cet article ?