La saga de la Trégor Valley

La grande aventure des télécommunications à Lannion et dans le Trégor

Avec le soutien de la Région Bretagne, Lannion-Trégor-Communauté, la Cité des Télécoms, Orange (archives audiovisuelles), Bretagne-Culture-Diversité, le Conseil Départemental des Côtes d’Armor

Visionnez le film

Visionnez le film en HD, en cliquant sur ce lien.

Une histoire étonnante

Ce film raconte les 60 ans d’une épopée qui a connu des moments d’euphorie et des périodes de crise. Mais chaque crise a été suivie d’un rebond et c’est un peu là que réside « le miracle trégorrois », qui doit beaucoup à la solidarité des hommes et à la persévérance de leurs actions. C’est l’histoire globale d’une région qui a su accueillir des compétences venues d’ailleurs. Ainsi trégorrois de souche et trégorrois d’adoption ont-ils travaillé de concert pour innover puis pour affronter les difficultés.

Pour relever les nouveaux défis qui arrivent, il convient de se souvenir de cette épopée et de la faire connaître aux jeunes générations. C’est l’objet de ce document.

Le synopsis du film

Le film évoque tout d’abord le Lannion et le Trégor d’avant guerre, encore très rural, puis arrive l’après-guerre, qui voit se confirmer le déclin du Pays et l’exode, dans les années 1950, des jeunes vers les grandes villes.

Le tournant de 1958 sera décisif. Ce sera la décision de Pierre Marzin, alors directeur des télécoms, de décentraliser le CNET (Centre National d’Études des Télécommunications).

En 1961, le CNET (Centre National d’Études des Télécommunications) déjà présent à Issy-Les-Moulineaux s’installe à Lannion

Dans le même temps, en 1962, une émission de télévision est transmise en direct depuis les États-Unis vers le radôme de Pleumeur-Bodou (situé à 10 km de Lannion). Une première mondiale !

Ces deux événements se déroulent dans Le Trégor, une contrée isolée de la péninsule bretonne. C’est à ce moment-là que commence à Lannion, et plus largement dans le Trégor, la grande aventure des télécommunications. Le film raconte comment cette révolution a été ressentie par la population locale et par les nouveaux arrivants.

Dès 1978 et surtout à partir de 1985 surviennent des mutations technologiques et des crises liées aux restructurations industrielles et à la mondialisation. Les salariés, les syndicats, les élus et l’ensemble de la population y font face avec beaucoup de solidarité.
A la fin du siècle précédent, l’activité se diversifie. On passe rapidement de la téléphonie fixe à la téléphonie mobile, du minitel à l’internet. Puis au début du 21e siècle, la photonique décolle, tandis qu’un enseignement supérieur de qualité se développe en rapport avec ces technologies.
Les grands groupes tels que Orange, Alcatel puis Nokia (successeur d’Alcatel) sont moins de moins en moins présents. Cependant, un tissu de PME dynamiques et riches de compétences prend en partie le relais; si bien que le bassin d’emploi de Lannion représente toujours plus de 5.000 emplois directs

Le film explore chacune de ces périodes, au travers de documents d’archives et de plus de 20 témoignages de trégorrois de différentes générations qui ont vécu cette épopée sur le terrain.

Les intervenants et témoins interviewés

« La saga de la Trégor Valley » traite des aspects économiques, sociaux, culturels et humains de l’évolution du Trégor depuis 60 ans et, à ce titre, TV-Trégor a fait appel à de nombreux témoins. Certaines interviews ont été réalisées en 2011 par Loïc Chapron, elles sont repérées par une astérisque (*). Plusieurs d’entre eux sont aujourd’hui décédés (†).

– Roger LAOUENAN * (†), écrivain, historien, ancien journaliste « Le Télégramme »
– Louis-Claude DUCHESNE * (†), ancien journaliste « Ouest-France »
– Henri BLANDIN *, avocat, maire de Lannion de 1961 à 1971
– Jean-Yves LE DAMANY, ancien agriculteur sur Lannion
– Joseph LE GRAND, ancien entrepreneur en matériaux de construction
– Jean-Pierre COLIN * (†), ingénieur chargé de la construction du radôme de Pleumeur-Bodou
– Aude BOUSQUET BARTH, directrice de la Cité des Télécoms
– Bernard LORIOU, ancien ingénieur au CNET, militant culturel
– Yvon OLLIVRO, ancien technicien LTT-ALCATEl, syndicaliste
– Christine ORAIN, conseillère départementale des Côtes d’Armor
– Christophe GANNE, journaliste « Le Trégor »
– Patrick JEZEQUEL, ancien directeur d’Agence de Développement
– Michel TREHEUX, chercheur au CNET (années 60 à 80), pionnier de la fibre optique
– Yann-Ber PIRIOU, universitaire, écrivain
– Elen RUBIN, école publique bilingue breton-français
– Philippe SAINT-AUBIN, ancien ingénieur ALCATEL, syndicaliste
– Emmanuel LE BOLZER, ancien salarié de France-Telecom, ancien membre du CESER
– Fabienne COËNT, commerçante reconvertie de l’électronique
– Thierry ROBIN, cadre de la société IXblue (fibres optiques)
– Estelle KERAVAL, directrice de l’ADIT
– Ilham BOUROUM, ingénieure à ALCATEL puis Nokia

À propos de la réalisation du film

Pour réaliser ce film, TV-Trégor a fait appel à un historien, Jean-Jacques Monnier et un réalisateur professionnel, Olivier Caillebot.
Jean-Jacques Monnier, historien, co-auteur de « Le Trégor, histoire et géographie contemporaine », d’articles d’émissions de radio et de vidéos sur l’histoire de Lannion, du Trégor et de la Bretagne
Olivier Caillebot est expérimenté dans la réalisation de films documentaires historiques diffusés sur les chaînes locales et régionales de télévision. Auteur et réalisateur, entre autres, du film « Vies et morts de Mallargé », fruit de la collaboration en 2018 entre l’ARSSAT et TV-Trégor.
Jean-Jacques et Olivier se sont appuyés sur des membres de l’association qui ont une expérience de réalisation de reportages. Ils ont contribué aux interviews et ont assuré la coordination, le conseil technique, la recherche d’archives, la communication, la recherche de financements, etc … Citons les :

Michel Ruvoen, trégorrois, coordinateur du groupe – carrière d’ingénieur à Lannion depuis 1970
Loic Chapron, ancien directeur de Trégor-vidéo, réalisateur, auteur notamment d’un long métrage sur l’histoire du Radôme : « A l’écoute des étoiles » (France 3)
Daniel George, président de TV-Trégor ; carrière d’ ingénieur et responsable de Formation à Alcatel
Pierre Lavanant, vice-Président de TV-Trégor ; Trégorrois, carrière d’ingénieur à Lannion depuis 1967
Jean-Dominique Gauthier, secrétaire et animateur de TV-Trégor, carrière d’ingénieur à Lannion depuis 1979
Sylvie Ollivier, lannionnaise, ingénieure indépendante sur des projets de transformation financière
Bernard Piquet, carrière d’ Ingénieur puis de formateur à LTT puis Alcatel-CIT
Marc Geffroy, trégorrois, stagiaire au CNET en 1981-83, puis carrière d’ingénieur à Alcatel.

Durée 1h31 – Film documentaire réalisé par Olivier Caillebot, sur un scénario de Jean-Jacques Monnier – Participation bénévole de membres de TV-Trégor pour le tournage d’interviews et la recherche de documents d’archives, dont Michel Ruvoen pour la coordination du groupe – Coproduction TV-Trégor et LTW, en partenariat avec Bretagne-Culture-Diversité – Avril 2022 – d

La bande-annonce du film

La bande-annonce en HD, cliquez sur ce lien.

Pour visionner la bande-annonce en simple définition (recommandé en cas de liaison internet peu rapide), lisez la vidéo via la visionneuse ci-dessous

Nos partenaires

 

Les commentaires sont fermés.