Israel Ariño – Le temps éparpillé (1995-2015)

les-soeurs-necromanciennes

“Le titre de l’exposition évoque à la fois son caractère rétrospectif – 10 ensembles produits entre 1995 et 2015 y sont présentés – et une certaine constance dans la dynamique de ma démarche. Disséminés en plusieurs endroits relativement éloignés, ces moments participent d’une même idée : bouleverser les données du réel.
Toutes ces photographies, aux techniques et styles divers constituent une somme autobiographique pétrie d’obsessions, d’apparitions et de découvertes, qui interrogent les mystères de la vie quotidienne.
Pour explorer le domaine de l’énigmatique, j’ai choisi régulièrement des thèmes autour de la disparition, de la mort, du hasard, du voyage, du rêve, du monde des esprits et du cosmos. Je suis fasciné par ces territoires intermédiaires qui échappent à la raison : la vérité et la fiction, le visible et le non visible, l’animé et l’inanimé, le vivant et l’inerte, le nomade et le sédentaire. Mon ambition a toujours été de subvertir par l’image, pour faire voir la réalité comme si nous la découvrions pour la première fois. “Le réel rendu fantastique par la vision” disait Brassai.

sequencies-a

Originaire de Catalogne (1974), Israel Ariňo partage sa vie entre l’Espagne où il intervient à la faculté de Barcelone et la France où ses nombreuses résidences artistiques ont donné lieu à des créations où la poésie se mêle aux techniques photographiques les plus sophistiquées. (chambre photographique, calotype, collodion…)
Après des études en photographie à l’Institut d’Estudis Fotogràfics de Catalunya (IEFC), il se forme en gravure et sculpture à la Faculté des Beaux Arts de Barcelone. Il complète sa formation en photographie par la rencontre de différents photographes, Manel Esclusa, Llorenç Raich, Bernard Plossu, Pablo Ortiz Monasterio…
Depuis 2005, il enseigne la photographie à la Faculté des Beaux Arts de Barcelone et publie des livres d’artistes : Chambre avec vue (2006), Otras canciones a Guiomar (2008), Anatomía de una desaparición (2009). Ces éditions lui permettent d’explorer et de développer avec la photographie ses propres idées narratives. En 2012, son livre Atlas publié aux Editions Anómalas est sélectionné pour l’exposition « Books that are photos, photos that are books  » au Museo de Arte Reina Sofía de Madrid au milieu des livres de photographie les plus prestigieux.

Exposition présentée du 31 mars au 13 juin 2015 à L’Imagerie, 19 rue Jean Savidan, 22300 Lannion
Du mardi au samedi, de 15h à 18h30. Le jeudi de 10h30 à 12h30 et de 15h à 18h30. Sauf jours fériés.
Entrée libre
Tel : 02 96 46 57 25
Site web de l’Imagerie

521 total views, 2 views today

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire