Bientôt une nouvelle navette entre Lannion et Guingamp

Suite à la fermeture de la liaison aérienne avec Paris et face à la polémique qui enfle de jour en jour à propos de la fameuse navette de cars envisagée entre la zone industrielle de Lannion et la gare de Guingamp, les pouvoirs publics locaux s’orientent vers une nouvelle solution qui pourrait satisfaire tout le monde. Il s’agit de mettre en place un service express inédit entre Lannion et Guingamp afin de véhiculer, le plus vite possible, les industriels et les hommes d’affaire de « la zone » jusqu’à la gare TGV et vice-versa. Certes, à ce jour, certains problèmes restent à résoudre. En premier lieu, il faudra contruire, juste à côté de la gare de Guingamp, une piste d’atterrissage. Mais il y a du terrain disponible et, avec un peu de bitume, cela pourra se réaliser très rapidement. Ensuite, la capacité de transport de passagers de ces engins, encore appelés ULM, est assez réduite (1 passager à l’heure actuelle, en plus du pilote) mais on étudie déjà la possibilité d’étendre leur capacité à une dizaine de places. Et dans un premier temps, on pourra automatiser le pilotage, ce qui libèrera la place du pilote alors devenue disponible pour un second passager. Ce sera la variante « Drone express » du nouveau service « ULM express ». Enfin, on arguera que les conditions météorologiques pourraient fréquemment perturber la régularité du service. Ce serait sans compter sur le professionnalisme des pilotes d’ULM du Trégor qui, sans être des « têtes brûlées », n’hésiteront pas à prendre tous les risques pour que leurs clients soient déposés au train en heure et en temps. Voilà qui devrait rassurer les plus récalcitrants. D’autres plans plus audacieux sont à l’étude. Nous nous en faisons l’écho ici en exclusivité : pourquoi pas, à l’avenir, une ligne ULM directe entre Lannion et Paris ? En effet, ces engins, de plus en plus performants, pourront bientôt accroitre à la fois leur capacité d’accueil et leur autonomie. On chuchotte qu’une capacité de 42 places, protégées de plus par une carlingue, serait atteignable. On commence même à vouloir mettre un nom sur ce service d’ULM révolutionnaire qui pourrait s’appeler « Transport Autonome Trégorrois » ou encore « Happy Opportunity Paris » pour faire plus « in ». Certes, malgré tous ces belles idées, il reste encore une ombre au tableau : si ce service se développe comme prévu, à quoi serviront alors les gares de Lannion et de Plouaret ? On se pose la question en haut lieu. Le comité de défense risque de remonter au créneau. Affaire à suivre donc, bien au delà de ce premier jour d’avril …

En attendant, nous avons le plaisir de vous offrir ci-dessous un aperçu de ce que sera très bientôt votre transport à bord d’ULM Express. Attachez votre ceinture, décollage immédiat. Et n’oubliez pas d’applaudir à l’atterrissage …

Durée 3 minutes

Suivez le lien ci-dessous pour télécharger la vidéo.
 » – au format MP4 /videos/2018-04-ulm-express.mp4″

1,198 total views, 2 views today

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Bientôt une nouvelle navette entre Lannion et Guingamp

  1. LE ROUZIC dit :

    Bien vu!
    Dans le sud de la France, certains ont même mis en place des navettes avec des hélicoptères.

Laisser un commentaire