Un opéra bouffe pour fêter 25 années d’existence – 13′

Regarder la vidéo

chatbotteg.jpg


Falsacappa, Fragoletto, Fiorella, une princesse, des brigands, un duc et des carabiniers toujours en retard, un butin, le tout situé à la frontière italo-espagnole, il n’y a pas à en douter, c’est du pur Offenbach que la troupe du Chat Botté déclame. En effet, après deux années de préparation, dont une consacrée entièrement à la musique, la troupe joue à domicile au Sémaphore de Trébeurden, une première en trois actes. Sur les planches, pas moins de 45 comédiens se succèdent dans des costumes imaginés par Annick Martin pour l’occasion et sur une mise en scène originale et des décors signés Alain Brouard. Mais l’Opéra Bouffe ne serait complet sans une remarquable partie musicale dirigée par Michel Cartier. Energie, complicité, tout est au rendez-vous!

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Petit calcul simple pour sécuriser l'accès ! ;-) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.