Vincent Morvan

Vincent Morvan

 

 

 
VINCENT MORVAN

Vincent Morvan est un jeune homme de 20 ans, passionné de cinéma, qui habite à Locquémeau dans les côtes d’Armor . C’est en utilisant la fonction vidéo d’un petit appareil photo numérique que le « déclic » à eu lieu. De cette petite expérience vidéo est née le désir clair, précis et enthousiaste de devenir réalisateur. Aujourd’hui, Vincent, a entrepris de se former concrètement sur le terrain, par le biais de réalisations personnelles, de stages, de rencontres. Son « cinéma » est donc très récent, en construction et assurément perfectible. Ce n’est que le début de l’aventure. L’approche cinématographique est variée : fraîche (Perdu en Chemin), mystérieuse (34 rue d’Antrain), romantique (Il n’y a que toi) ou purement humoristique ( Balade en Foret 2), mais il y a la volonté de donner une bonne place à l’histoire et aux acteurs, et de réaliser de beaux petits films. Le son et la musique ne sont pas jamais oubliés, et ses amis « compositeurs » ne ménagent pas leur peine. Venez donc découvrir sur le site de Vincent, ses courts métrages, ses essais, et ses projets. Vous pourrez aussi laisser des commentaires et critiques sur le forum du site.
Les courts métrages à voir ou en préparation « Perdu En chemin : » Résumé : Un jeune couple se promène sur un sentier. A un croisement, il faut choisir une direction. Ce choix du chemin va se révéler déterminant pour eux. Avis : Un court métrage, romantique, frais et léger. Pas d’effets spéciaux. Une petite histoire simple, avec des dialogues, un jeu d’acteurs et une réalisation originale mais sobre. Tourné en extérieur, au Douven , c’est un petit film « à la Française » pour appréhender le vrai cinéma.

Perdu-en-chemin-photo-02.gif

« 34 rue D’Antrain. 2» Habité dans un lieu bizarre donne parfois des idées. C’est le cas pour ce film tourné dans un vieil immeuble de Rennes habité un an par Vincent . Avis : Une histoire assez classique d’apparition, avec du mystère, pour faire peur. On regarde évoluer l’actrice (Sandy Le Fol) avec curiosité, puis avec inquiétude. Un film d’ambiance au montage original. « Il n’y a que toi » Résumé : Tous les vendredis, depuis plus d’un an, il me rend visite. Il me regarde jouer du piano, en extase devant mes doigts sur le clavier. Mais je n’ai que faire de son intérêt musical, ce que je veux, c’est lui… Avis : Si ce film réussi à mettre en image ce qui est exprimé dans le résumé, alors l’objectif sera atteint. D’une durée imposée de 5 min pour présenter à un festival, ce film s’appuie sur une musique originale composée par Frank Ancelin , compositeur multimédia . « Ballade en Foret 2 » Avis : Un peu d’humour. C’est le but de ce petit film, pour s’entrainer et se détendre. Et puis, mettre en scène un « frangin » , c’est encore plus rigolo.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Petit calcul simple pour sécuriser l'accès ! ;-) * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.